Une Larme…

unelarme.jpg


Archives pour la catégorie Mes poemes, ecrit ou trouver sur le net.

Prends moi sous ton aile

marie.gif

A quel âge est-on vieux ?

A quel âge est-on vieux ?

enfant9.gif A cinq ans je croyais que l’on devenait vieux
Sitôt qu ‘on atteignait la dizaine d’années
Mais quand mes dix printemps sonnèrent glorieux
Je remis à quinze ans mes caduques données.

Lorsque longtemps après, j’attrapai mes quinze ans,

Je fixai à vingt ans ma future vieillesse.
Or, mes vingt ans passés, j’ajoutai dix printemps,
Pensant bien qu’à trente ans j’obtiendrais la sagesse.

 Arrivèrent ces trente et là je me disais: monsieur57.gif
On doit devenir vieux seulement à quarante.
La quarantaine vint:j’étais robuste et frais.
Alors, me suis-je dit, ce doit être à cinquante.

Cinquante tôt venu, vite je m’aperçus
Qu’on reste jeune encore tant qu’on n’a pas soixante.
Je les ai dépassés de seize ans révolus
Et je me trouve aussi neuf que lorsque j’avais trente.

vacancier6.gif Mes cheveux sont, bien sûr, devenus grisonnants
Mais je conserve encore un peu de ma crinière;
Je marche sans bâton, mais j’ai perdu mes dents;
Les jeunes pourraient bien me prendre pour grand-père.

 Malgré tout, je me sens presque aussi bien portant
Qu’en ces jours si actifs de ma plus tendre enfance;
Plus modéré, bien sûr, sans crouler cependant.
Mes rêves envolés, je garde l’espérance.

Parfois je me demande: » A quel âge est-on vieux? »monsieur48.gif
Il me semble que moi, je suis toujours le même;
Je me tiens occupé, je ne me sens que mieux.
J’ignore la question, ça règle le problème.

Quand j’aurai mes cent ans, je dirai: « Ô Seigneur
A quel âge est-on vieux? »….Mais à cent ans, quoi faire
Si la neige des ans m’interdit tout labeur ?
mieux vaut le ciel alors…quand il plaira au Père…

familles6.gif

Auteur Gilbert Boucher, c.s.c.

Pour Vous Mes Amis (es) Blogueurs

 

Pour Vous Mes Amis (es) Blogueurs dans Mes poemes, ecrit ou trouver sur le net. aa22bf1045

eced5c1ca0 dans Mes poemes, ecrit ou trouver sur le net.

Joli Automne

Joli Automne dans Mes poemes, ecrit ou trouver sur le net. otdgwuxt

Hé… ne soyons pas tristes de quitter l’été…
car l’automne est une charmante saison !

Arbres remplis de fruits qu’en cette saison la nature
Nous donne généreusement !
Gaieté dans les vignes où les raisins bien mûrs
Sont cueillis en chantant.

Premiers brouillards et champignons cachés des bois
Nonnettes voilées, bolets bais…
Sous les noyers les enfants cherchent les dernières noix
Que le vent fait tomber.

Dans un grand champ un percheron retourne la terre
En fumant des nasaux
Pendant qu’une volée d’oiseaux se battent à l’arrière
Pour quelques vermisseaux !

De temps à autre, des aboiements cassent le silence
Mêlés de coups de feu …
Cache-toi petite biche des chasseurs sans clémence,
Si tu veux vivre heureuse,
Dans les sous-bois colorés et les arbres chargés
D’or, de feu et d’argent.
Tes amis les cerfs se battent comme des enragés,
Pour toi, jeune et charmante !

Pourtant chaque soir le soleil rétrécit sa course
En voyageur pressé.
Et chaque nuit : la Petit’ Ours se colle à la Grand’ Ours
Sans jamais renoncer !
Premiers cheveux blancs qu’on voit dans un miroir
Dès l’automne de l’âge,
Derniers vols d’hirondelles qui sentent venir le froid
Et partent vers les plages…
C’est la rentrée, les marrons sont tombés ; les feuilles
Voltigent au vent du Nord
L’enfant tout joyeux saute, les poursuit et les cueille
En sortant de l’école,

Et des plus belles couleurs, il s’en remplit les mains,
Puis les porte à sa mère,
Qui pour ne pas décevoir, garde précieusement :
Ce trésor éphémère.

(Jean-Claude Brinette)

12345

amour49 |
melodydelvos |
Mon monde, ma vie,mon éternité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Well... just me?
| LES TETES CHERCHEUSES
| s-tank et dans la place